B112

Turquoise/Bleu roi moyen - Archange Israfel
Né le 14 décembre 2014 à 12h12 GMT

Le flacon 112 est profondément connecté au flacon du Dauphin (B33) avec son association Turquoise – Bleu roi. D’une certaine manière, nous pouvons voir (1+1+2=4) 4 flacons du Dauphin dans ce flacon 112. En multipliant 33 par 4 nous obtenons 132 qui est le nombre de ce flacon plus l’Enfant Etoile (B20) (112+20=132). C’est en quelque sorte un Dauphin qui nage dans la direction opposée avec le soutien de l’Enfant Etoile. Ce flacon est en résonance avec les personnes qui recherchent leur vraie motivation – la raison pour laquelle ils sont ici, afin d’entrer en résonance avec ce qui est demandé d’eux.

B112 est également le double de Saint Germain (56+56=112). (5+6=11, 5+6=11) Saint Germain porte un puissant message de transmutation et de synchronicité qui ressortira également dans les notes concernant Israfel ci-dessous. Le 5 et le 6 qui font 11 indiquent une porte et ainsi, 2 x 11 indiquent une porte double.

Cette numérologie est importante pour commencer les notes.

Traditionnellement, Israfel est reconnu comme un Archange doté d’une énergie puissante qui incarne l’aspect créatif du Logos, le masculin/féminin dieu/déesse et la créativité qu’ils expriment par la communication du cœur dans le chant et de la célébration dans la danse.

Nous sommes tous souvent touchés par ce qui est communiqué par la musique et le chant. En ouvrant nos cœurs au son d’Israfel, nous soutenons la communication musicale de l’âme.

L’aspect transformationnel de ce flacon est fondamental pour la compréhension de ce que cet Archange nous offre. Lorsqu’un rythme nous touche et nous donne envie de danser ou qu’une musique nous émeut particulièrement, nous entrons en mouvement et cette célébration est l’une des inspirations d’Israfel.

Israfel est un trompettiste et comme par l’Archange Gabriel, nous sommes éveillés à ce qui repose plus profondément dans l’étoile en nous. Ainsi, nous voyons une relation avec les couleurs complémentaires opposées : bleu roi dans Israfel et or dans Gabriel (B95).

Lorsque nous contemplons le bleu roi de n’importe quel flacon, nous entrons en résonance avec les messages du bleu roi et de sa relation avec l’or qui nous relie à tous nos centres d’énergie. Il en est ainsi avec Israfel. Alors que nous entrons consciemment en relation avec le turquoise de l’individuation dans la partie supérieure, le processus qui conduit à la communication créative du cœur, nous sommes toujours en situation de contacter ce que renferme notre Etoile dorée : le vrai soi qui communique à travers nous, afin que nous devenions la Voie alors que le Logos réactivé en nous est.

Le moment présent est déterminant pour le changement. Certains changements peuvent jeter des défis utiles, d’autres vont permettre aux choses de se réaligner dans un ordre nouveau. Israfel exige que nous demandions le soutien des Anges pour nous accompagner en cette période de changements. Israfel nous aide à appeler à l’aide avec sincérité, la voix de notre cœur, par le biais de l’étoile et d’atteindre l’Ange qui est là pour travailler avec nous pour nous préparer à la rencontre avec le bien-aimé.

Israfel est un Seraphin. On dit que son invocation ouvre la cinquième porte et ainsi, il est en relation avec le cinquième niveau du lâcher prise. L’énergie qui émane de B65 Violet/rouge (le potentiel du paradis sur terre, alors que la tête est aux cieux et que les pieds sont sur terre est présente à la cinquième porte. La cinquième porte est en relation avec la gorge (5ème chakra) et l’énergie qui le traverse est soutenue par le Turquoise d’Israfel.

B112 accompagne la dispersion de l’ignorance, la dispersion de ce qui nous bouche le chemin et qui obscurcit ce qui se trouve devant nous. Parfois, cette notion de l’obstacle qui doit être surmonté est en association avec le dragon. Nous pouvons penser que Israfel disperse les associations négatives de l’énergie du dragon et qu’il permet ainsi une connexion plus profonde avec l’Archange Michael. Israfel est un ange plus récent dans le monde des Archanges. Il soutient notre potentiel de créer notre vraie nature, notre vrai soi, notre réalité transcendantale au cœur de l’être, la transmutation dont nous avons parlé dans le double 56. Avec Israfel, nous nous sentons renaître après avoir reçu l’initiation de l’Archange Gabriel.

Il y a aussi une connexion avec l’Islam et le Prophète Mahomet. Israfel est apparu à Mahomet pour le soutenir dans sa réalisation en tant que prophète.

Dans la tradition Sufi, les quatre Anges considérés comme les plus sacrés sont Gabriel, Michael, Azreal et Israfel. Le seul des quatre Archanges qui sont retournés à la Source et qui n’y est pas parvenu est Azreal.

Israfel est capable de se manifester simultanément et en synchonicité dans plusieurs endroits en même temps. Il est l’Archange de l’éveil pour les temps nouveaux, il est disponible pour ceux qui dorment, afin qu’ils s’éveillent à la réalité de ce qui leur est demandé, ce à quoi ils se sont engagés avant d’entrer dans leur incarnation. Il peut nous aider à nous libérer de la narcose du conditionnement et à nous éveiller à chaque instant au potentiel de la célébration.

De plus, l’Archange Israfel nous aide à recevoir la révélation de nos talents, afin que nous puissions pleinement être qui nous sommes. Il est temps que nous voyions la magnificence des dons que nous avons demandés et qui nous ont été accordés et plus particulièrement que nous utilisions notre créativité comme elle s’offre à nous, afin qu’il y ait un flux créatif dans et par ce que nous faisons et ce qui nous est demandé. Nous nous éveillons au Je suis.

Dans l’Islam, la signification d’Israfel est celui qui brûle. Il existe une connexion avec Jerusalem et aussi avec Moïse. Une connexion angélique avec Raphael existe clairement dans la littérature judéo-chrétienne. Dans le système Aura-Soma, Raphael est Bleu roi/Bleu roi, B96. Le Bleu roi n’apparaît pas souvent dans la partie inférieure et ceci renforce l’importance de la profonde clarté qui repose dans les profondeurs de ce bleu roi. B112 pourrait donc être très utile en relation avec nos chagrins et souffrances dus à des pertes et nous encourager à travailler davantage avec le lâcher prise.

En Islam, on dit aussi qu’Israfel a été avec les trois autres Archanges Gabriel, Michael et Azreal au quatre coins de la Terre pour récolter la poussière et en façonner Adam Kadmon (reconnu dans la Kabbale comme l’homme originel). La connexion avec les quatre coins du monde est présente dans d’autres traditions en relation avec Israfel qui, avec ses ailes, est capable de toucher simultanément les quatre piliers qui soutiennent les fondements de l’Exitence. Israfel est en connexion avec Thoth (Le Dieu du mental – de l’intelligence, de la pensée, de la raison et de la logique) et Anubis (Seigneur du Pays Sacré) dans la tradition égyptienne.

Nous savons aussi qu’Israfel est inscrit au cœur du système Aura-Soma, le fondement à partir duquel se crée le corps de lumière et l’alchimie de l’Or en nous, la disposition de regarder ce qui nous est demandé, ce qui n’est pas toujours facile.

Le dernier point des notes touche l’astrologie et le moment de cette naissance qui se situe entre le 24 juin 2012 et le 16 mars 2015, Uranus et Pluton forment un carré sept fois de suite et contribuent ainsi à la fondation de l’Age du Verseau. Le sixième de ces carrés a lieu les 14-15 décembre 2014 ce que certains astrologues attribuent à l’obtention d’une vision, ce qui est en adéquation avec le message d’Israfel qui nous invite à nous éveiller à notre vrai soi. De plus, dans les attributions astrologiques du système Aura-Soma, Uranus est en relation avec les flacons turquoise (43, 62, 45 et 75) alors que le thème de la vision est en relation avec le bleu roi. Au cours de ces carrés entre Uranus et Pluton, il nous est demandé de créer un monde nouveau basé sur la vérité et soutenu par Israfel, qui, comme nous l’avons déjà mentionné, libère le potentiel pour une transformation dans un nouvel ordre des choses.

Premières inspirations

En amour, comme toujours,

Mike Booth

 

 

© 2009 Espace Aura-Soma France et Keola | Tous droits réservés.